Les bougies

LES BOUGIES


Particulièrement sensible aux chocs et aux variations de température, la bougie ne trouve pas sur les moteurs TT un environnement des plus favorables. Réception de sauts, multiples contacts du châssis avec la piste, refroidissement médiocre sous les carrosseries peu aérodynamique.....

Vous trouverez dans ces lignes de véritables informations pratiques distillées de façon claire et concise. En fonction de votre moteur, de votre carburant et des conditions d'utilisation, vous allez savoir quelle bougie utiliser... et quelques autres petits trucs.



Chaude ou froide - l'indice thermique

Chaque fabricant propose dans sa gamme de bougies plusieurs diamètres de filament qui définissent l'indice thermique de la bougie, son numéro.

- Plus le filament est gros, plus l'indice ( le n° ) est élevé et la bougie définie comme froide.
- Inversement, plus le filament est petit, plus l'indice est faible et la bougie définie comme chaude.
Astuce:

Il faut savoir qu'un indice élevé favorisera les hauts régimes alors qu'un faible indice aidera à de meilleures reprises et aux bas régimes, avec une fiabilité nettement moins affirmée puisque le filament est plus fin.

En réalité et dans la pratique, les deux véritables critère pour le choix de cet indice seront le taux de nitrométhane et la température ambiante.


Taux de Nitro
0% à 10%
10% à 25%
25% à 40%
Indice Thermique
N°5

N°6 à 8
N°7 à 9



Le bon choix en fonction de la température extérieur:


Boue
Froid ( - 20° )
Chaud ( + 20° )
Très chaud ( +40° )
N°7
N°6
N°7 ou 8
N°8


Astuce:

Dans la boue, vous ne devrez pas utiliser un indice thermique trop faible car dans ces conditions les moteur surchauffent.

En cas de grand froid, de très basses températures, vous pourrez monter de la N°5 mais comme en piste, l'idéal sera de maintenir la température de fonctionnement du moteur avec une petite culasse ou en couvrant d'un morceau de chambre à air.

Dans le cas très particulier de hautes température ( 45°c et plus ), montez de la N°8 et surtout ne fermez pas trop le pointeau.




Le filament de la bougie parle...

Située en plein centre de la chambre de combustion, il n'y a pas meilleur témoin que la bougie pour offrir des information sur le réglage et le fonctionnement d'un moteur thermique. Comme en tout sport mécanique, vous pourrez en examinant le filament de votre bougie vous faire une idée du bien fondé de vos réglages de carburation. Pour obtenir des informations précises et utilisables, il est impératif de faire caler le moteur dès votre retour au stand ( sans rester au ralenti ) et de procéder rapidement au démontage. Voici ce que vous risquez de constater.

ASPECT DU FILAMENT

REGLAGE
OBSERVATION
Brillant Propre
Bon
RAS
Gris Mat et Piqué
Trop Pauvre
Changer la bougie, ouvrir le pointeau
Spirale déformée et irrégulière
Trop Pauvre
Changer la bougie, ouvrir le pointeau
Brun, Gras
Trop Riche
Fermé le pointeau
Calaminé, noirci
Trop Riche
Fermé le pointeau


ATENTION:
Lorsque vous Grillez une bougie:

Il est Impératif de vérifier qu'un morceau du filament n'est pas tombé dans le moteur.