Les Différentiels


Les différentiels



Le Différentiel à pignons coniques


Ce différentiel est constitué de 2 à 4 pignons coniques appelés "satellites" et de deux autres pignons coniques appelés "planétaires". Son but est de répartir la puissance entre la roue intérieure et la roue extérieure (ou le train avant et arrière) afin de permettre à la voiture de prendre des virages facilement. Il passera le plus de puissance à la roue qui a le moins d'adhérence.Ces avantages sont la motricité et la possibilité de régler sa dureté.






Le Différentiel Torsen


Le différentiel Torsen , appelé aussi "intelligent", est surtout utilisé à l’avant.Son utilisation augmente la motricité et la directivité , rendant ainsi la voiture plus facile à piloter ( l’avant tire la voiture).Également utilisé au centre, il apporte plus de motricité. Il est recommandé de l’utiliser en complément d’un Torsen avant et non seul.Il est plutôt réservé aux experts.










Réglage des différentiels


Le différentiel arrière

Le différentiel arrière doit être le plus libre possible, plus il sera libre, plus le comportement de la voiture sera correct.

Si le différentiel arrière est trop dur , la voiture aura tendance à avoir un survirage prononcé en sortie de virage (la voiture tournera vite).

Pour une liberté parfaite, ne remplissez pas le différentiel à ras bord. Utilisez une graisse LITHIUM ou CASTROL qui soit fluide ou d'une viscosité faible.

En résumé:

A l’arrière, le différentiel doit être plus libre qu’à l’avant.Si l’huile Par contre, si l’huile est trop fluide, on aura un train arrière qui se promènera de droite à gauche.En moyenne, on utilise une huile dont la viscosité varie entre 1000 et 2000.

A Savoir:

Les graisses silicones ne sont pas réputées pour être de bons lubrifiants , pensez à mettre de la vraie graisse sur les sorties de diffs.



Le différentiel central

C' est le différentiel le plus important, car grâce à lui on obtient la stabilité de la voiture.

Il ne faut pas qu'il soit trop dur ou trop souple, il faut trouver la juste limite, prendre une graisse de dureté moyenne, assez fluide pour que la voiture soit stable à l'accélération et pas trop, pour que la motricité passe au sol le plus souvent possible.

En résumé:

Le différentiel central repartit la puissance entre l’avant et l’arrière. Plus l’huile est épaisse, plus la voiture motrice, plus elle tourne mais plus elle est délicate à conduire.En moyenne, on utilise une huile dont la viscosité varie entre 10.000 et 50.000.



Le différentiel avant

Quand le différentiel arrière est réglé libre et que le différentiel central n'est pas trop dur, il faut régler le diff avant car il joue un rôle important dans le comportement de la voiture.

Si le diff arrière et central sont bien réglés, la voiture adopte un comportement survireur (la voiture est trop directive) , il y a deux solutions:

- Jouer sur les cinématiques des suspensions (plus de carrossage, plus de pincement).

- Durcir le différentiel avant, plus le diff sera dur , plus la voiture aura tendance à sou-virer, à haute ou à basse vitesse.Le diff avant ne doit jamais être plus dur que le diff central.

En résumé:

Pour l’avant, plus l’huile est fluide, plus la voiture tourne à la décélération. Plus l’huile est épaisse, plus la voiture tourne à l’accélération.En moyenne, on utilise une huile dont la viscosité se situe entre 3000 et 7000.

A Savoir:

Un embrayage qui tardera à embrayer, fera patiner les roues et la voiture sera instable à l'accélération.

Un embrayage qui attaque plus tôt, calmera le moteur, celui-ci consommera moins et la voiture passera mieux dans les trous.